From the magazine sic! 6/2019 | S. 388-388 The following page is 388

TAF du 12 décembre 2018 (B-4729/2018)
«Poisson (fig.)»

(rédigé par Eugen Marbach*,
Michel Mühlstein**)

Thème

Motifs absolus d’exclusion:

Absence d’atteinte aux bonnes mœurs, en particulier aux sentiments religieux

Point central

Le poisson, généralement formé de deux arcs de cercle, constitue un symbole majeur du christianisme primitif. Il a disparu durant des siècles pour émerger à nouveau dans les années 1970. Un croyant se situant dans la moyenne des adeptes du christianisme reconnaît sans autre ce symbole dans le signe litigieux.

Toutefois, contrairement à d’autres signes précédemment refusés à l’enregistrement (Messias, Buddha-Bar, Madonna, etc.), le poisson ne comporte aucune importante ou profonde signification religieuse. Il ne joue aucun rôle central comme, par exemple, la croix, la trinité ou la mère du Christ.

Dès lors, en tout cas pour les produits revendiqués (cl. 14), ce signe peut être utilisé dans les affaires sans porter atteinte aux sentiments religieux des croyants se situant dans la moyenne des adeptes du christianisme; les sensibilités extrêmes…

[…]